Bruxelles s'attend à une «récession modérée» en Europe

© 2012 AFP

— 

Les crédits au secteur privé en zone euro ont continué à reculer en novembre, pour le septième mois d'affilée, avec une baisse de 0,8%, égale à celle enregistrée en octobre, selon des chiffres annoncés jeudi par la Banque centrale européenne (BCE).
Les crédits au secteur privé en zone euro ont continué à reculer en novembre, pour le septième mois d'affilée, avec une baisse de 0,8%, égale à celle enregistrée en octobre, selon des chiffres annoncés jeudi par la Banque centrale européenne (BCE). — Daniel Roland afp.com

La commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires Olli Rehn a indiqué mardi s'attendre à une "récession modérée" au premier semestre de cette année en Europe.

"Plusieurs facteurs pointent en direction d'une récession modérée au premier semestre", a-t-il dit à l'issue d'une réunion des ministres européens des Finances, tout en se félicitant dans le même temps de l'accalmie sur les marchés financiers sur le front de la crise de la dette depuis quelques semaines.

Cette dégradation de l'activité économique montre qu'il est "essentiel" pour la zone euro de "renforcer ses pare-feux" financiers contre la crise de la dette "afin de restaurer la confiance dans l'économie européenne", a jugé Rehn.

Le sujet divise toutefois les pays européens. La Commission, soutenue par le FMI, la France ou encore l'Italie plaident en faveur de moyens renforcés pour le Fonds de secours permanent de la zone euro pour les pays en difficulté, mais l'Allemagne est encore très réservée.