Petroplus au bord de la faillite

SOCIAL Le raffineur suisse va demander le placement sous la loi de la protection des faillites...

Avec agences

— 

Le raffineur suisse Petroplus, en graves difficultés financières, va demander un sursis concordataire, soit le placement sous la loi de la protection des faillites, selon un communiqué publié mardi.
Le raffineur suisse Petroplus, en graves difficultés financières, va demander un sursis concordataire, soit le placement sous la loi de la protection des faillites, selon un communiqué publié mardi. — Kenzo Tribouillard afp.com

Le raffineur suisse Petroplus, en graves difficultés financières, va demander un sursis concordataire, soit le placement sous la loi de la protection des faillites, selon un communiqué publié mardi.

Le raffineur, qui a mis en vente la semaine dernière la raffinerie de Petit-Couronne en France, précise que les négociations menées avec ses créanciers n'ont pas été fructueuses.

Lundi, le groupe, basé à Zoug en Suisse centrale, avait demandé la suspension de son action cotée à la Bourse suisse, dans l'attente d'un communiqué.

Mardi, Petroplus indique n'être plus en mesure de rembourser ses dettes qui s'élèvent à 1,75 milliard de dollars.

Petroplus va demander le sursis concordataire dans tous les pays où il est présent (France, Allemagne, Belgique, Grande-Bretagne, Suisse), afin de protéger les intérêts de ses créanciers.

Vers 10h00, le titre perdait 82,3% de sa valeur à 0,26 franc suisse alors que le SMI, l'indice-phare de la Bourse suisse, se repliait de 0,5%. Lundi, la cotation du titre avait été suspendue à la demande de l'entreprise.