Jouet: optimisme pour 2012, dominée par les super-héros et les tablettes

© 2012 AFP

— 

Le secteur du jouet devrait continuer à croître en 2012 malgré la crise, après une hausse de 5% en 2011, grâce notamment au grand retour des super-héros et à l'arrivée des tablettes numériques pour enfants, a-t-on appris lundi auprès de professionnels du secteur.
Le secteur du jouet devrait continuer à croître en 2012 malgré la crise, après une hausse de 5% en 2011, grâce notamment au grand retour des super-héros et à l'arrivée des tablettes numériques pour enfants, a-t-on appris lundi auprès de professionnels du secteur. — Jim Watson afp.com

Le secteur du jouet devrait continuer à croître en 2012 malgré la crise, après une hausse de 5% en 2011, grâce notamment au grand retour des super-héros et à l'arrivée des tablettes numériques pour enfants, a-t-on appris lundi auprès de professionnels du secteur.

"La profession a la possibilité de faire une année correcte, après une année exceptionnelle en 2011 grâce au phénomène des toupies", a estimé Christophe Portal, directeur chez NPD Group, fournisseur d'études référence sur le secteur du jouet, qui table sur une croissance de 2% pour l'année à venir.

"Malgré toutes les difficultés des parents, dans leurs arbitrages d'achats de fin d'année, ils n'ont pas pénalisé leurs enfants" en 2011 et il devrait en être de même en 2012, selon M. Portal.

Le marché français conserve "un gros potentiel", selon M. Portal, la France étant le pays d'Europe qui compte le plus d'enfants âgés de 0 à 9 ans (12 millions en 2010, contre 11,1 millions en Allemagne, selon NPD).

Les consommateurs français sont aussi parmi les plus dépensiers d'Europe pour les jouets (229 euros en moyenne par enfant en 2010).

En 2012, le marché devrait être porté par le "grand retour des super-héros comme Spiderman et Batman", estime M. Portal, ainsi que par l'arrivée des tablettes pré-scolaires pour les 5-8 ans.

Autres produits-phares attendus: les jeux de construction et les poupées-mannequins, qui reviennent sur le devant de la scène après quelques années en demi-teinte.