Les fonds monétaires américains reviennent financer les banques françaises

© 2012 AFP

— 

L'inflation a légèrement ralenti aux Etats-Unis en décembre, où elle a atteint 1,3% sur un an, selon l'indice des prix associés aux dépenses de consommation des ménages (PCE) publié jeudi par le département du Commerce vendredi à Washington.
L'inflation a légèrement ralenti aux Etats-Unis en décembre, où elle a atteint 1,3% sur un an, selon l'indice des prix associés aux dépenses de consommation des ménages (PCE) publié jeudi par le département du Commerce vendredi à Washington. — Karen Bleier afp.com

Les fonds d'investissements américains sont en train de revenir sur le marché interbancaire pour financer les banques françaises et espagnoles, qu'ils boycottaient depuis l'intensification de la crise de la dette, selon le Financial Times de lundi.

Le quotidien économique britannique, qui cite des sources bancaires, y voit le signe que les efforts de la Banque centrale européenne (BCE) pour soutenir les établissements importants sont en train de redonner le goût du risque aux investisseurs.

Les fonds monétaires américains ont augmenté la semaine dernière de 6 milliards de dollars, à 152 milliards, leurs achats de billets de trésorerie ("commercial paper") de banques américaines à capitaux étrangers. Ils ont aussi augmenté de 3 milliards de dollars, à 133 milliards de dollars, leurs achats de ces titres à très court terme auprès des banques étrangères, selon des données de la Réserve fédérale cités par le journal.

La BCE a décidé de prêter des montants illimités aux banques de la zone euro sur une durée de trois ans, levant ainsi en partie les inquiétudes sur leur financement.