Sarkozy donnera sa décision sur la TVA sociale dans la semaine, selon ses ministres

Reuters

— 

Nicolas Sarkozy annoncera d'ici huit jours, avant le 30 janvier, ses décisions sur un éventuel relèvement de la TVA pour alléger le coût du travail, ont déclaré dimanche les ministres des Finances et du Budget.

Prié de dire quand le chef de l'Etat trancherait sur ce sujet qui suscite de vifs débats, François Baroin a répondu: «Dans la semaine, il les présentera la semaine prochaine, d'ici huit jours.» «Il y a un sommet européen le 30, donc j'imagine que les positions seront définies avant», a ajouté le ministre des Finances au Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro.

Les syndicats fermement opposés à la TVA sociale

«Le président annoncera ses décisions à la fin de la semaine», avait auparavant annoncé Valérie Pécresse, porte-parole du gouvernement et ministre du Budget sur Radio J. Nicolas Sarkozy n'a pas encore tranché sur le fait de savoir si la baisse du coût du travail serait «intégralement transférée sur la TVA» ou sur d'autres impôts comme la CSG, a-t-elle ajouté. François Baroin a souligné que plusieurs responsables de la majorité, comme Jean-François Copé, le secrétaire général de l'UMP, avaient proposé un «mixte de financement de la protection sociale entre la TVA et la CSG».

Valérie Pécresse a précisé que l'objectif était de faire voter cette réforme «avant l'élection présidentielle», même si la date exacte de son entrée en application «peut faire débat». Lors du sommet social du 18 janvier, les syndicats ont souligné leur ferme opposition à la TVA sociale, sans entamer la volonté de Nicolas Sarkozy d'aboutir rapidement.

La TVA sociale vise à alléger le coût du travail en faisant financer par les consommateurs une partie de la protection sociale, actuellement à la charge des seuls employeurs et travailleurs.