Espagne: l'objectif de déficit pour 2012 doit être modifié

© 2012 AFP

— 

L'objectif de déficit public de l'Espagne pour 2012 doit être modifié car il est fondé sur des perspectives de croissance qui sont dépassées, a déclaré le ministre espagnol des Finances, Cristobal Montoro, dans une interview publiée dimanche.
L'objectif de déficit public de l'Espagne pour 2012 doit être modifié car il est fondé sur des perspectives de croissance qui sont dépassées, a déclaré le ministre espagnol des Finances, Cristobal Montoro, dans une interview publiée dimanche. — Pierre-Philippe Marcou afp.com

L'objectif de déficit public de l'Espagne pour 2012 doit être modifié car il est fondé sur des perspectives de croissance qui sont dépassées, a déclaré le ministre espagnol des Finances, Cristobal Montoro, dans une interview publiée dimanche.

Le nouveau gouvernement conservateur espagnol a augmenté les impôts et réduit les dépenses publiques depuis son entrée en fonction en décembre.

Selon ses données, en 2011, le déficit a été de 8,0% environ, en baisse par rapport à 2010 (9,3%) mais bien au-dessus de l'objectif de 6,0% convenu avec Bruxelles par le précédent gouvernement socialiste espagnol.

Pour 2012, l'objectif convenu par Madrid avec l'Union européenne est de ramener le déficit à 4,4% du Produit intérieur brut (PIB).

"Il est évident que lorsqu'a été fixé l'objectif de réduire le déficit de 6,0% à 4,4%, cela était fondé sur un scénario de croissance économique et non (sur un scénario) de récession, situation dans laquelle nous nous trouvons maintenant", a déclaré le ministre espagnol des Finances au quotidien La Vanguardia.

"Lorsque Bruxelles a dit que l'Espagne devait réduire son déficit à 4,4%, c'est parce qu'elle prédisait une croissance de 2,3%", a poursuivi M. Montoro. "Ce scénario supposerait une hausse des revenus fiscaux, mais avec une récession les revenus fiscaux vont de nouveau diminuer", a-t-il souligné.

Le gouvernement espagnol estime que l'Espagne rentrera en récession au cours du trimestre en cours.