Le groupe EDF va embaucher 6.000 personnes en 2012

© 2012 AFP

— 

A picture taken on December 5, 2011 in Nogent-sur-Seine shows the French nuclear plant after Greenpeace activists managed to sneak into the plant in what they said was a bid to highlight the dangers of atomic energy. France ordered a thorough search of all its nuclear plants after environmental group Greenpeace said its activists were inside sites other than one outside Paris where nine were arrested today. AFP PHOTO /FRANCOIS NASCIMBENI
A picture taken on December 5, 2011 in Nogent-sur-Seine shows the French nuclear plant after Greenpeace activists managed to sneak into the plant in what they said was a bid to highlight the dangers of atomic energy. France ordered a thorough search of all its nuclear plants after environmental group Greenpeace said its activists were inside sites other than one outside Paris where nine were arrested today. AFP PHOTO /FRANCOIS NASCIMBENI — Francois Nascimbeni afp.com

Le groupe énergétique français EDF va recruter 6.000 personnes en 2012, pour l'essentiel dans le secteur nucléaire, a-t-on appris samedi auprès d'EDF, confirmant une information du Figaro.

Le groupe va embaucher 6.000 personnes, a indiqué une porte-parole à l'AFP. En tenant compte des départs en retraite, le solde net est de 1.500 recrutements, ce qui va permettre au groupe de franchir le seuil des 160.000 salariés.

Selon le journal, 90% des recrutements concernent la France. A la fin 2010, les effectifs du groupe s'élevaient à 158.842 personnes.

Les embauches concernent EDF et ses filiales

Le Figaro indique que les recrutements sont en hausse depuis plusieurs années avec 4.127 en 2008, 4.555 en 2009 et 5.000 en 2011. Des chiffres confirmés par la porte-parole, qui a expliqué que la politique "active" de recrutement répond à la fois aux départs en retraite et à "un besoin de renouveler des compétences".

"L'essentiel des recrutements va être dans le nucléaire", a-t-elle précisé, ajoutant que les jeunes diplômés représentent "les trois quarts des recrutements de l'entreprise".

Les embauches concernent EDF et ses filiales. Dans le détail, les 6.000 recrutements concernent notamment la production (2.900) et la distribution (1.900) ainsi que les activités commerciales (635) et la recherche et développement (125).

Le Figaro ajoute qu'EDF a reçu près de 340.000 candidatures l'année dernière, un chiffre en hausse de 6%.