Le Koweït passe un accord avec HSBC pour privatiser sa bourse

© 2012 AFP

— 

L'Autorité koweïtienne des marchés boursiers a signé dimanche un accord avec la banque HSBC pour privatiser la Bourse de l'émirat et créer une nouvelle société pour la diriger.
L'Autorité koweïtienne des marchés boursiers a signé dimanche un accord avec la banque HSBC pour privatiser la Bourse de l'émirat et créer une nouvelle société pour la diriger. — afp.com

L'Autorité koweïtienne des marchés boursiers a signé dimanche un accord avec la banque HSBC pour privatiser la Bourse de l'émirat et créer une nouvelle société pour la diriger.

En vertu d'une loi adoptée il y a deux ans, 50% de la compagnie Kuwait Stock Exchange (KSE) seront proposés au public dans une offre publique initiale et les 50% restants à des sociétés cotées en bourse.

Selon l'accord d'une durée de six mois, HSBC va engager le processus de privatisation, a déclaré un responsable de KSE, Abdallah al-Gabandi, lors d'une conférence de presse.

"Nous sommes convaincus que la privatisation de la Bourse sera d'un grand apport pour l'économie, les investisseurs et les sociétés cotées", a-t-il ajouté.

En 2010, le Parlement avait adopté une loi créant l'Autorité des marchés comme régulateur indépendant pour la Bourse du Koweït dans le but d'améliorer la transparence dans le troisième plus grand marché arabe en termes de capitalisation.

La Bourse de Koweït, où sont cotées 125 sociétés locales et étrangères, a une capitalisation de quelque 100 milliards de dollars.