Michel Barnier veut plus de clarté au sein des agences de notation

Reuters

— 

"Des mesures doivent être prises pour rendre plus claires les méthodes des agences de notation vis-à-vis des dettes souveraines", a déclaré vendredi le commissaire européen au Marché intérieur Michel Barnier.

"Les établissements financiers dépendent trop des notations, ce qu'il faudrait amoindrir" et "il faudrait obliger les agences de notation à être plus claires vis-à-vis des notes souveraines", a-t-il dit, sans autres précisions.

Prudence à la Commission européenne

Ce dernier avait dit précédemment qu'il faudrait suspendre toute notation d'un pays faisant l'objet d'un programme d'aide financière. Mais il avait déclaré par la suite que la Commission renoncerait à une telle proposition, au vu des critiques des agences de notation et des investisseurs.

Michel Barnier a également dit que la dette publique était élevée en Europe mais qu'elle ne l'était pas excessivement, si on comparait avec les Etats-Unis ou le Japon.

"Mais il se trouve que nous souffrons d'une perte de confiance dans les marchés financiers", a-t-il expliqué, ajoutant que l'Europe prendrait les mesures nécessaires non seulement pour juguler la crise mais aussi pour se réformer en profondeur.