Immobilier américain: Baisse plus marquée que prévu des mises en chantier

Reuters

— 

Les mises en chantier ont reculé plus que prévu en décembre, a annoncé jeudi le département du Commerce, douchant les espoirs de ceux qui voyaient le secteur immobilier, toujours très déprimé, tirer l'activité économique.

Recul de 4,1 % des mises en chantier

Sur la base de données corrigées des variations saisonnières, les mises en chantier ont reculé de 4,1% en rythme annualisé, à 657.000 unités.

Les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé un total de 680.000 contre 685.000 en novembre.

Stabilisation des permis de construire

Les permis de construire ont reculé de 0,1% en décembre, à 679.000, contre 680.000 en novembre, chiffre qui était également le consensus des économistes. 

Moral des constructeurs en hausse

L'indice du moral des constructeurs de logements a progressé en janvier pour le quatrième mois d'affilée, atteignant son plus haut niveau depuis juin 2007, montrent les chiffres publiés par la NAHB.

L'indice NAHB/Wells Fargo ressort à 25 après 21 en décembre, et 21 attendu par les économistes interrogés.

Un indice en deçà de 50 signifie toutefois qu'il y a davantage de constructeurs qui jugent le marché défavorable que de sondés qui le jugent favorable. L'indice n'a pas dépassé ce seuil depuis avril 2006.

La composante des ventes actuelles a progressé de 22 à 25 en janvier, tandis que celle des prévisions de ventes sur les six mois à venir a avancé à 29 contre 26.

Rebond des dépenses de construction

Les dépenses de construction aux Etats-Unis ont atteint en novembre un plus haut de près d'un an et demi grâce à une hausse de l'investissement dans les projets publics et privés.

Selon les chiffres publiés par le département du Commerce, les dépenses de construction ont augmenté de 1,2% au montant annuel de 807,1 milliards de dollars, leur plus haut niveau depuis juin 2010, après un recul de 0,2% en octobre (révisé de +0,8%). Les économistes interrogés par Reuters attendaient une hausse de 0,5%.

Par rapport à novembre 2010, les dépenses ont progressé de 0,5%.

Les dépenses des chantiers de construction publics ont rebondi de 1,7% en novembre. Dans le privé, les dépenses ont grimpé de 1,0%.