Veolia embauche des banques pour céder son eau en Grande-Bretagne

Reuters

— 

Veolia Environnement a mandaté Deutsche Bank et JP Morgan pour mener à bien la cession de ses activités eau en Grande-Bretagne, opération qui rentre dans le cadre de la volonté du groupe français de services aux collectivités de céder cinq milliards d'euros d'actifs d'ici 2013, ont dit jeudi à Reuters des sources proches du processus.

La société française, qui a lancé deux avertissements sur résultats l'année dernière, avait annoncé début décembre son projet de sortir de l'eau régulée en Grande-Bretagne. Ce jour-là, Veolia avait également dit vouloir céder ses activités dans les transports et celles dans les déchets solides aux Etats-Unis.

Les activités eau de Veolia en Grande-Bretagne comprennent Veolia Water Central, Veolia Water East et Veolia Water Southeast, le tout valant environ un milliard de livres (1,20 milliard d'euros), a dit l'une des sources.

Des fonds dédiés aux projets d'infrastructures, tels que Goldman Sachs Infrastructure, l'australien Infrastructure Capital Group, Borealis, Canadian Pension Plan (CPP) ainsi que les courtiers japonais Mitsui et Marubeni ou encore le fonds d'investissement Blackstone pourraient figurer parmi les candidats au rachat, ont poursuivi les sources.

Veolia espère mener à bien l'opération cette année, idéalement avant la publication des résultats semestriels prévue en aoât.

Veolia, dont le titre a accusé la pire performance du CAC 40 en 2011, n'était pas disponible dans l'immédiat pour un commentaire. Deutsche Bank et JP Morgan ont refusé de réagir.