Alstom prévoit un «fort niveau de commandes»

Reuters

— 

Alstom a annoncé jeudi un chiffre d'affaires en recul de 7% au troisième trimestre de son exercice 2011-2012 mais a fait savoir qu'il tablait pour la fin de cet exercice sur "un fort niveau de commandes".

Le spécialiste des infrastructures d'énergie et de transport, qui continue d'être pénalisé par le faible niveau de commandes enregistrées pendant la crise de 2009, a en outre confirmé son objectif de marge opérationnelle comprise entre 7% et 8% sur l'ensemble de 2011-2012.

Au cours du troisième trimestre, les ventes d'Alstom ont atteint 4.874 millions d'euros(-7,1%) et ses commandes 4.894 millions (-10,9%).

Les ventes accusent un recul toutefois moins marqué qu'aux premier et deuxième trimestres, où elles avaient baissé respectivement de 12,4% et 7,7%, et le PDG d'Alstom Patrick Kron a fait savoir dans un communiqué que le chiffre d'affaires devrait être "en net progrès" au quatrième trimestre par rapport aux précédents.

"Cette reprise, combinée à l'impact positif des actions en cours sur les coâts, devrait conduire à une amélioration de la performance opérationnelle dans la seconde partie du présent exercice", a souligné Alstom.

Sur les neuf premiers mois de 2011-2012, les prises de commandes du groupe se sont établies à 15,1 milliards d'euros (+20%), dont près de 60% ont été passées dans les pays émergents.

Le chiffre d'affaires a atteint sur la même période 14.263 millions d'euros, en recul de 9% par rapport aux neuf premiers mois de l'exercice 2010-2011.

Le carnet de commandes s'élevait au 31 décembre 2011 à 48 milliards d'euros, soit 30 mois de chiffre d'affaires.