Nouveau recul des ventes chez Carrefour au quatrième trimestre

Reuters

— 

Carrefour, qui n'est pas parvenu à enrayer le recul de ses ventes en France au quatrième trimestre, a annoncé jeudi que la baisse de son résultat opérationnel 2011 se situerait dans le bas de la fourchette de ses prévisions (de -15% à -20%).

Le chiffre d'affaires du numéro deux mondial de la distribution, derrière Wall-Mart, a reculé de 0,8% (à changes constants et hors essence) au dernier trimestre 2011, à 24,15 milliards d'euros, un chiffre inférieur au consensus des analystes interrogés par Reuters (24,32 milliards d'euros).

Ses ventes en France ont reculé de 2,4% et celles de ses hypers, gros point noir du groupe, ont encore accentué leur recul à 4,7% en données comparables hors essence, après une baisse de 4,6% au troisième trimestre. La baisse attendue par les analystes était de 5%.

Concernant Planet - le nouveau format d'hypermarché présenté par le groupe comme la pierre angulaire du redressement de ses performances en France et en Europe, jugé trop consommateur de capitaux par les analystes -, son déploiement en 2012 sera ajusté "de manière pragmatique, pays par pays", tenant compte "d'une politique sélective d'allocation des investissements".

Après avoir enchaîné les avertissements sur résultats depuis un an, la direction de Carrefour est sur la sellette et les spéculations vont bon train sur un prochain remplacement de son PDG Lars Olofsson.

Le titre a fini à 17,46 euros à la Bourse de Paris mercredi, accusant une baisse de 3,6% depuis le début de l'année après un plongé de 43% en 2011.