Crise: Le Trésor américain ne veut pas que le FMI serve de barrière de protection à l'Europe

Reuters

— 

Le Fonds monétaire international (FMI) peut jouer un rôle important dans la résolution de la crise de la dette de la zone euro mais ne peut être un substitut à une barrière de protection "solide" erigée par la région elle-même, a déclaré mercredi le Trésor américain.

Il s'exprimait après que le FMI a annoncé a dit qu'il pensait devoir lever jusqu'à 600 milliards de dollars (468 milliards d'euros) de ressources financières supplémentaires pour pouvoir prêter aux pays souffrant des retombées de la crise de la dette dans la zone euro.

"Nous restons convaincus que le FMI peut jouer un rôle important en Europe, mais seulement en complément des efforts fournis par l'Europe elle-même. L'Europe a les moyens de régler ses problèmes", a dit un porte-parole du Trésor.

Ce dernier a répété que les Etats-Unis n'avaient nullement l'intention de chercher des fonds supplémentaires pour le FMI, ajoutant que ce message avait été transmis aux partenaires internationaux de Washington.