Une taxe Tobin unilatérale, un risque «fatal» selon BNP

Reuters

— 

L'introduction d'une taxe sur les transactions financières uniquement en France représenterait un "risque fatal" pour la place de Paris, a déclaré mardi le directeur général de BNP Paribas.

"Une mesure qui serait prise uniquement en France risque de porter un coup fatal à la place financière de Paris, faire que Francfort ou Londres attirent les emplois, les savoir-faire, les compétences", a dit Jean-Laurent Bonnafé dans un entretien à LCI.

Le nouveau directeur général a par ailleurs jugé que malgré la dégradation de la note souveraine de la France par l'agence de notation S&P, il n'y avait aucun signal indiquant une dégradation de la note de sa banque.

Il a ajouté qu'il n'y avait aucune raison non plus pour BNP Paribas de réduire ses encours de dettes souveraine française malgré la dégradation.