Le prix de l'électricité pourrait grimper de 30% d'ici à 2016

© 2012 AFP

— 

Le prix de l'électricité pourrait grimper en France de l'ordre de 30% d'ici à 2016 si la réglementation existante était appliquée sans modification, a déclaré mardi le président de la Commission de régulation de l'énergie (CRE), Philippe de Ladoucette.
Le prix de l'électricité pourrait grimper en France de l'ordre de 30% d'ici à 2016 si la réglementation existante était appliquée sans modification, a déclaré mardi le président de la Commission de régulation de l'énergie (CRE), Philippe de Ladoucette. — Jean-Philippe Ksiazek afp.com

Le prix de l'électricité pourrait grimper en France de l'ordre de 30% d'ici à 2016 si la réglementation existante était appliquée sans modification, a déclaré mardi le président de la Commission de régulation de l'énergie (CRE), Philippe de Ladoucette.

"Si l'on cumule (tous les facteurs d'augmentation, ndlr), vous avez une évolution du prix de l'électricité tout compris de l'ordre de 30% d'ici 2016 si on applique sans la changer la législation actuelle", par rapport au prix de marché de 2012, a estimé de Ladoucette, qui s'exprimait lors d'un colloque organisé à Paris par le club "Energie et développement".

Il a expliqué que cette estimation se basait sur l'augmentation de plusieurs postes composant les factures d'électricité découlant de dispositions réglementaires, si celles-ci étaient appliquées sans modification.

Dans le détail, il a pris pour hypothèses un doublement d'ici 2016 de la Contribution au service public de l'électricité (CSPE, qui couvre notamment les frais liés au développement des énergies renouvelables), une progression égale à l'inflation de l'Arenh (tarif auquel EDF revend une partie de son électricité nucléaire à ses concurrents), une hausse de 2% hors inflation du tarif d'acheminement de l'électricité (ou TURPE, qui finance l'entretien et la modernisation des réseaux électriques), et enfin une inflation d'environ 2% par an.