Les ventes de voitures neuves ont reculé de 1,7% en 2011 dans l'Union européenne comparé à l'année précédente, enregistrant leur quatrième année de baisse consécutive, selon des données publiées mardi par l'Association des constructeurs automobiles européens.
Les ventes de voitures neuves ont reculé de 1,7% en 2011 dans l'Union européenne comparé à l'année précédente, enregistrant leur quatrième année de baisse consécutive, selon des données publiées mardi par l'Association des constructeurs automobiles européens. — Oliver Lang afp.com

Économie

Les ventes de voitures dans l'UE ont reculé de 1,7% en 2011

Les ventes de voitures neuves ont reculé de 1,7% en 2011 dans l'Union européenne comparé à l'année précédente, enregistrant leur quatrième année de baisse consécutive, selon des données publiées mardi par l'Association des constructeurs automobiles européens.

Au total, 13,11 millions de voitures neuves ont été immatriculées dans l'UE (sauf Malte et Chypre, dont les statistiques ne sont pas disponibles).

A l'exception de l'Allemagne (+8,8%), les ventes de voitures neuves ont reculé en 2011 dans la plupart des grands marchés européens, comme la France (-2,1%) et le Royaume-Uni (-4,4%).

Elles se sont même effondrées en Italie (-10,9%) et en Espagne (-17,7%), deux pays touchés de plein fouet par la crise et soumis à des politiques d'austérité.

In fine, l'Allemagne est restée de loin le premier marché européen pour le secteur automobile avec 3,17 millions de véhicules immatriculés, contre 2,25 millions pour la France et 2,03 millions pour le Royaume-Uni.

Sur le seul mois de décembre, les ventes ont enregistré un recul pour le troisième mois d'affilée. Elles ont baissé de 6,4% sur un an, à 953.108 unités.

Le repli est plus prononcé que les mois précédents: il avait atteint 3,5% en novembre et 1,8% en octobre.

Il résulte notamment de la chute des ventes en France (-17,7% en décembre sur un an). En revanche, les ventes se sont bien portées en Allemagne et ont crû de 6,1% en décembre, soit 244.5010 nouvelles immatriculations.

Parmi les constructeurs, le numéro un européen, l'Allemand Volkswagen (marques VW, Audi, Seat, Skoda) a vendu 3,045 millions de voitures en 2011 soit une hausse de 7,5% sur un an. Son compatriote BMW a vu ses ventes progresser de 7,6% à 780.981 unités. En revanche, le groupe Daimler qui commercialise les marques Mercedes et Smart a vu ses ventes stagner (+0,2%) à 652.790 unités.

Les constructeurs français ont eux connu une année très difficile: PSA Peugeot Citroën, numéro deux européen, a vu ses ventes chuter de 9% sur l'année, à 1,643 million d'unités et Renault de 8,4% à 1,272 million d'unités.

L'Italien Fiat a lui aussi souffert, enregistrant une chute de 12,1% de ses ventes sur un an avec 928.390 unités.

L'Américain GM (Opel, Vauxhall, Chevrolet) a mieux résisté: ses ventes ont reculé de 2% à 1,141 million d'unités et celles de Ford de 3,2% à 1,046 million.

Le Japonais Toyota a vu ses ventes perdre 6,4% en 2011 à 523.418 unités, mais celles de Nissan (+13,5% à 443.300 unités), Hyundai (+10,4% à 382.255 unités) et Volvo (+10% à 234.613 unités) ont connu une embellie.

Les constructeurs Honda et Mazda ont eux traversé une année noire en 2011, avec une plongée de leurs ventes de respectivement de 20,1% et de 25,5%.