Le B to B recrute 120 000 personnes

— 

Des magasiniers et des caristes sont notamment recherchés.
Des magasiniers et des caristes sont notamment recherchés. — J.-M. NOSSANT / SIPA

Malgré la crise, le commerce B tôt B (vente de produits et services aux professionnels) se porte comme un charme et le fait savoir. La Confédération française du commerce interentreprises organise ce matin une conférence de presse pour annoncer que le secteur, qui emploie actuellement 1 million de personnes en France, recrutera 120 000 personnes en 2012, dont 95 % en CDI. « Les embauches auront lieu dans des PME, qui composent l'essentiel du secteur et qui s'illustrent dans les domaines suivants : les biens d'équipement interindustriels, les biens de consommation non alimentaires et alimentaires ou l'aide des PME à l'export », explique Bernard Mahnes, président de la CGI. « La moitié des postes proposés s'adresse à des commerciaux (technico-commerciaux et attachés commerciaux), 35 % à des logisticiens (caristes, chauffeurs-livreurs et magasiniers) et 15 % à des administratifs (assistants, auditeurs, comptables…) et des techniciens », poursuit-il. Les profils recherchés son très variés en termes de diplômes puisqu'ils vont du BEP au niveau master. Pour en savoir plus, les candidats peuvent consulter les offres d'emploi sur le site www.mybtob.fr. Delphine Bancaud