Les PME ont créé 85% de l'emploi dans l'UE entre 2002 et 2010

© 2012 AFP

— 

L'emploi dans l'Union européenne est tiré par les petites et moyennes entreprises, qui y ont assuré 85% de la création nette d'emplois entre 2002 et 2010, mais qui sont plus vulnérables à la crise que les grandes, selon des chiffres publiés lundi par la Commission européenne.
L'emploi dans l'Union européenne est tiré par les petites et moyennes entreprises, qui y ont assuré 85% de la création nette d'emplois entre 2002 et 2010, mais qui sont plus vulnérables à la crise que les grandes, selon des chiffres publiés lundi par la Commission européenne. — Dominique Faget afp.com

L'emploi dans l'Union européenne est tiré par les petites et moyennes entreprises, qui y ont assuré 85% de la création nette d'emplois entre 2002 et 2010, mais qui sont plus vulnérables à la crise que les grandes, selon des chiffres publiés lundi par la Commission européenne. Cette dernière souligne que la part des PME dans la création d'emplois est nettement supérieure à leur part dans l'emploi total, qui est de 67%.

Les PME, plus vulnérables à la crise

Sur cette période, la croissance annuelle de l'emploi des PME s'est élevée à 1% dans l'UE, contre 0,5% pour les grandes entreprises, sauf dans le secteur du commerce, où les grandes entreprises ont créé de nombreux emplois dans les domaines de la vente, de l'entretien et de la réparation de véhicules.

Au sein des PME, ce sont les entreprises de moins de 10 personnes qui créent le plus d'emplois nets. Ce sont aussi les entreprises les plus jeunes (moins de cinq ans) qui sont les plus dynamiques en matière de création d'emplois, en particulier dans le secteur des services aux entreprises.

L'étude de la Commission, qui a été menée dans 37 pays européens, dont les 27 membres de l'UE, reconnaît cependant qu'en moyenne, les postes dans les petites entreprises sont moins productifs et moins bien rémunérés et que les salariés de ces entreprises sont moins syndiqués que dans les grandes entreprises.

Elle souligne aussi que les PME ont été plus vulnérables à la crise économique: le nombre d'emplois dans ce secteur a chuté de 2,4% par an en moyenne à la suite de la crise de 2009-2010 contre 0,95% dans les grandes entreprises.