Thomas Enders a été reçu à l'Elysée pour préparer la relève à la tête d'EADS

© 2012 AFP

— 

Le patron d'Airbus Thomas Enders, pressenti pour succéder à Louis Gallois à la tête du géant de l'aéronautique EADS, a récemment présenté son futur état-major à l'Elysée, ont indiqué vendredi à l'AFP plusieurs sources industrielles.
Le patron d'Airbus Thomas Enders, pressenti pour succéder à Louis Gallois à la tête du géant de l'aéronautique EADS, a récemment présenté son futur état-major à l'Elysée, ont indiqué vendredi à l'AFP plusieurs sources industrielles. — Yuri Gripas afp.com

Le patron d'Airbus Thomas Enders, pressenti pour succéder à Louis Gallois à la tête du géant de l'aéronautique EADS, a récemment présenté son futur état-major à l'Elysée, ont indiqué vendredi à l'AFP plusieurs sources industrielles.

Le manager allemand, qui de l'avis général a réussi un parcours sans faute à la tête d'Airbus, a fait part de ses vues et de ses intentions s'il prend comme prévu la tête du groupe cet été. La réception a eu lieu avant Noël, et "la conversation s'est bien passée", a commenté une source au courant des discussions. "Il n'y a pas eu d'objection" du côté français, a ajouté un autre.

Le groupe d'aéronautique et de défense prépare le renouvellement de son équipe dirigeante. Le mandat du conseil d'administration expire fin mai mais EADS voudrait annoncer rapidement la relève pour éviter le cafouillage de la succession de 2007, qui avait provoqué de graves tensions franco-allemandes et malmené le titre en bourse.

La nouvelle gouvernance doit être discutée lors du prochain conseil d'administration d'EADS qui doit avoir lieu ce mois-ci.

Ce conseil a fait l'objet d'une "réunion de préparation" vendredi à Matignon, avec l'industriel Arnaud Lagardère, qui représente les intérêts français dans EADS, le Premier ministre François Fillon et le ministre de l'Economie François Baroin, ont confirmé à l'AFP les services du Premier ministre.

EADS et le groupe Lagardère se sont refusés à confirmer ces informations.