Supermarchés à Paris: la part de Casino «obstacle à la concurrence»

© 2012 AFP

— 

La position du groupe de supermarchés Casino (Monoprix, Franprix...) dans Paris intramuros, où celui-ci détient plus de 60% des surfaces de vente, est un "obstacle à la concurrence", a estimé mercredi l'Autorité de la concurrence.
La position du groupe de supermarchés Casino (Monoprix, Franprix...) dans Paris intramuros, où celui-ci détient plus de 60% des surfaces de vente, est un "obstacle à la concurrence", a estimé mercredi l'Autorité de la concurrence. — Loic Venance afp.com

La position du groupe de supermarchés Casino (Monoprix, Franprix...) dans Paris intramuros, où celui-ci détient plus de 60% des surfaces de vente, est un "obstacle à la concurrence", a estimé mercredi l'Autorité de la concurrence.

Pour renforcer la concurrence, l'Autorité recommande la "suppression" de la procédure d'autorisation administrative pour les commerces de plus de 1.000 mètres carrés, c'est-à-dire de faciliter l'implantation de grands supermarchés et d'hypermarchés, pour l'heure cantonnés à la périphérie de la capitale.