Espagne: La production industrielle chute en novembre et sur l'année

© 2012 AFP

— 

La production industrielle espagnole s'est effondrée en novembre, de 7% sur un an, sa plus forte chute depuis plus de deux ans, selon les chiffres publiés mercredi par l'Institut national de la statistique (Ine).
La production industrielle espagnole s'est effondrée en novembre, de 7% sur un an, sa plus forte chute depuis plus de deux ans, selon les chiffres publiés mercredi par l'Institut national de la statistique (Ine). — Cristina Quicler afp.com

La production industrielle espagnole s'est effondrée en novembre, de 7% sur un an, sa plus forte chute depuis plus de deux ans, selon les chiffres publiés mercredi par l'Institut national de la statistique (Ine).

Cet indicateur, calculé en données corrigées des variations saisonnières (CVS), avait déjà plongé en octobre, de 4,2% sur un an, montrant une aggravation de la situation économique du pays, qui devrait selon les analystes renouer avec la récession début 2012.

Le recul de 7% enregistré en novembre est le plus fort depuis octobre 2009, quand la production industrielle avait chuté de 9,1%.

En moyenne entre janvier et novembre 2011, la production espagnole est en baisse de 1,4% sur un an.

De quoi fragiliser encore plus la croissance du pays, qui devrait s'établir selon le gouvernement à 0,8%.

La plupart des analystes tablent sur un quatrième trimestre 2011 et un premier trimestre 2012 dans le rouge, ce qui signifierait pour l'Espagne le retour à la récession, la deuxième en trois ans.

En novembre, "tous les secteurs industriels présentent des taux interannuels négatifs", précise l'Ine dans un communiqué.

La production de biens de consommation durable a plongé de 16,3% sur un an, celle de biens intermédiaires a chuté de 10%, celle de biens d'équipement a diminué de 7,4% et celle de biens de consommation non durable a reculé de 2,8%.

La production d'énergie a elle baissé de 5,2%.

Sur l'année 2010, l'industrie espagnole avait réussi à progresser de 0,8%, après s'être effondrée de 15,8% en 2009 avec la crise.