Début des soldes: Baroin espère que cela va «favoriser» la consommation

© 2012 AFP

— 

François Baroin, le ministre de l'Economie, a donné mercredi matin le coup d'envoi des soldes d'hiver dans les grands magasins boulevard Haussmann à Paris, et dit espérer que cela puisse "favoriser" la consommation "dans une période un peu morose".
François Baroin, le ministre de l'Economie, a donné mercredi matin le coup d'envoi des soldes d'hiver dans les grands magasins boulevard Haussmann à Paris, et dit espérer que cela puisse "favoriser" la consommation "dans une période un peu morose". — Gaizka Iroz afp.com

François Baroin, le ministre de l'Economie, a donné mercredi matin le coup d'envoi des soldes d'hiver dans les grands magasins boulevard Haussmann à Paris, et dit espérer que cela puisse "favoriser" la consommation "dans une période un peu morose".

Aux côtés de deux autres hommes du gouvernement, Frédéric Lefebvre, secrétaire d'Etat au Commerce, et Pierre Lellouche, secrétaire d'Etat au Commerce extérieur et ex-député UMP du secteur, M. Baroin a rappelé que les soldes devaient "permettre le déstockage" dans les commerces.

Il "espère que cela va favoriser le développement de l'action de consommation (...) dans une période un peu morose" de l'économie.

Si pour Frédéric Lefebvre, les soldes sont "le moment des bonnes affaires" pour les consommateurs, elles sont aussi "un moment bienvenu pour l'économie française".

Les soldes débutent sur fond de crise et d'une météo douce, laissant présager des stocks et des remises importants.

Les soldes, seul moment où les commerçants peuvent vendre à perte, afin d'écouler leurs invendus et faire de la place pour la nouvelle collection, durent 5 semaines.