Petroplus : Joly défend le raffinage «en France» devant les salariés

avec AFP

— 

 La candidate d'EELV à l'élection présidentielle, Eva Joly, a défendu, mardi, le raffinage du pétrole "en France" tant qu'il existera des moteurs à explosion et une industrie pétrochimique, devant l'intersyndicale de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne près de Rouen.

"Aussi longtemps qu'il y aura des moteurs à explosion et une industrie pétrochimique nous aurons besoin de raffineries en France", a déclaré l'ancienne magistrate.

Eva Joly a jugé que les produits pétroliers devaient être raffinés "sur place" et qu'ils ne devaient pas passer leur temps à "traverser les océans".

La candidate a toutefois souligné que la réduction de la capacité de raffinage était "inéluctable" avec la tendance à la baisse de la consommation de produits pétroliers.

"Nous menons une lutte pour qu'on roule moins en automobile, qu'il y ait plus de co-voiturage, plus de transports en commun", a-t-elle rappelé.