Sarkozy: «Supprimer le quotient familial serait une folie»

Avec Reuters

— 

Nicolas Sarkozy a estimé mardi que la suppression du quotient familial proposée par le candidat PS à l'Elysée, François Hollande, serait "une folie", selon plusieurs responsables UMP qui participaient au petit-déjeuner de la majorité à l'Elysée.

"C'est quand même 4,5 millions de familles qui sont concernées, c'est un coup porté à notre politique familiale. Elles y perdraient beaucoup", a déclaré le chef de l'Etat, selon ces participants.