« Les dépenses de la France dérapent »

©2006 20 minutes

— 

Réaction de Jean de Kervasdoué, professeur d'économie de la santé au Conservatoire des arts et métiers

"La profession médicale française échappe au contrôle. Ses revenus varient fortement d'un département à l'autre, selon les pratiques de prescription et sans rapport avec la santé de la population. Les labos en profitent en persuadant les médecins de prescrire des traitements pour des maladies “ inventées ”. La France est le seul pays, avec les Etats-Unis, dont les dépenses dérapent."

Recueilli par A. B.