Exxon obtient 900 millions de dollars pour pour l'expropriation d'un actif au Venezuela

© 2012 AFP

— 

Le groupe pétrolier américain ExxonMobil va recevoir plus de 900 millions de dollars d'indemnisation pour l'expropriation de l'un de ses actifs au Venezuela en 2007, au terme d'un jugement rendu par un panel international d'arbitrage, rapporte lundi la presse américaine.
Le groupe pétrolier américain ExxonMobil va recevoir plus de 900 millions de dollars d'indemnisation pour l'expropriation de l'un de ses actifs au Venezuela en 2007, au terme d'un jugement rendu par un panel international d'arbitrage, rapporte lundi la presse américaine. — Rafael Navarro afp.com

Le groupe pétrolier américain ExxonMobil va recevoir plus de 900 millions de dollars d'indemnisation. Motif: L'expropriation de l'un de ses actifs au Venezuela en 2007, au terme d'un jugement rendu par un panel international d'arbitrage, rapporte lundi la presse américaine.

La somme allouée est dix fois moins importante que le montant réclamé par le numéro un américain du pétrole, relève-t-on de même source. La décision de la Chambre de commerce internationale, dont le siège est à Paris, est la conséquence de la saisie par les autorités de Caracas des actifs d'ExxonMobil dans la ceinture de l'Orinoque, un gisement géant de pétrole lourd.

Elle ne met pas un terme au contentieux entre le groupe pétrolier et Caracas, d'autres procédures étant toujours en cours. D'autres groupes expropriés par le gouvernement d'Hugo Chavez, comme ConocoPhillips, ont engagé leurs propres procédures pour obtenir une indemnisation.

Selon un courriel d'ExxonMobil reproduit par la presse, le tribunal arbitral a reconnu que la compagnie publique du pétrole vénézuélien PDVSA "avait une dette contractuelle envers ExxonMobil" et qu'il devra lui verser 907,588 millions de dollars.