Dette: La Bundesbank appelle Berlin à donner le bon exemple en Europe

© 2012 AFP

— 

Le président de la banque centrale allemande Bundesbank a appelé le gouvernement du pays à "ne pas relâcher ses efforts" de consolidation budgétaire, pour continuer à donner "le bon exemple" à ses partenaires européens.
Le président de la banque centrale allemande Bundesbank a appelé le gouvernement du pays à "ne pas relâcher ses efforts" de consolidation budgétaire, pour continuer à donner "le bon exemple" à ses partenaires européens. — Daniel Roland afp.com

Le président de la banque centrale allemande Bundesbank a appelé le gouvernement du pays à "ne pas relâcher ses efforts" de consolidation budgétaire, pour continuer à donner "le bon exemple" à ses partenaires européens, dans un entretien publié ce lundi. "L'Allemagne a une responsabilité particulière comme pilier de stabilité de l'union monétaire", a dit Jens Weidmann dans une interview au quotidien Tagesspiegel. De ce fait, le pays "ne doit pas relâcher ses efforts" pour arriver à un budget équilibré.

"La pause dans la consolidation (budgétaire) prévue cette année n'est pas convaincante, au vu des perspectives de croissance", a-t-il ajouté, alors que l'Allemagne devrait au contraire "donner le bon exemple".

Le déficit budgétaire grimpera à 26 millions d'euros en 2012

 

Le déficit budgétaire allemand, c'est-à-dire du seul Etat fédéral, devrait s'établir pour 2011 autour de 20 milliards d'euros, bien en-deçà des prévisions initiales, grâce à une croissance économique soutenue. Mais il doit grimper cette année à environ 26 milliards d'euros. "Une des leçons de la crise est qu'il ne faut pas différer la consolidation", selon Weidmann.

Il estime que les décisions prises en décembre par les chefs d'Etat et de gouvernement, visant à ancrer plus de stabilité budgétaire dans les traités européens, peuvent apporter "une contribution utile" à la résolution de la crise de la dette, mais devaient "se concrétiser" dans chaque pays membre pour restaurer "pas à pas" la confiance des investisseurs.

La présentation par l'Italie de son budget 2013 à l'été sera une étape importante, a prédit Weidmann. "Si l'Italie arrive à l'été à (présenter) la perspective d'un budget 2013 presque à l'équilibre, nous aurons ainsi à court terme bien avancé", a-t-il dit.