Le yuan inscrit un nouveau record, s'apprécie de 4,5% sur 2011

Reuters

— 

Le yuan chinois a inscrit vendredi un nouveau record historique et devrait terminer l'année 2011 sur une note soutenue avec une appréciation d'environ 4,5% par rapport à son niveau de la fin 2010.

Cette progression d'une monnaie toujours très strictement encadrée par les autorités est conforme à la fourchette de 4% à 5% évoquée en début d'année par plusieurs intervenants sur le marché chinois.

Pour 2012, les professionnels anticipent une poursuite de ce mouvement d'appréciation, les Etats-Unis continuant de faire pression sur la Chine pour qu'elle contribue au rééquilibrage des relations bilatérales et du commerce mondial, alors que la balance commerciale de la République populaire continue d'enregistrer des excédents records.

Mais le rythme de la hausse du yuan pourrait ralentir à environ 3% l'an prochain, et l'essentiel de cette appréciation pourrait être concentrée sur la deuxième partie de l'année, précisent des traders.

Plusieurs intervenants ont estimé que le niveau élevé du cours pivot fixé par la Banque populaire de Chine (PBOC) ces derniers jours vise à améliorer la performance annuelle 2011 de la devise.

Une fois que la PBOC a fixé le pivot record d'aujourd'hui, certaines grandes banques publiques chinoises ont coté le yuan à des niveaux élevés pour soutenir la démarche d'habillage de bilan de la banque centrale", a dit un intervenant d'une grande banque européenne à Shanghai.

Mais cela ne traduit pas pour autant une tendance haussière solide pour le yuan. Au contraire, le yuan va probablement évoluer dans une fourchette étroite au cours des premiers mois de 2012, avant de reprendre un lent processus d'appréciation dans le courant de l'année."

Sur le marché spot, le yuan a ouvert à 6,3070 pour un dollar, un plus haut historique; son précédent record, à 6,3160, datait de lundi. Il s'est ensuite légèrement replié, revenant autour de 6,31.

Avant le début des échanges, la banque centrale avait fixé le cours pivot du jour pour le dollar/yuan à 6,3009, en hausse de 0,23% par rapport à celui de jeudi (6,3157).

La PBOC utilise ce cours pivot pour traduire les intentions des autorités de Pékin en matière d'évolution de la devise.

Sur le marché "offshore", les contrats forwards à un an (NDF) sont revenus à 6,3900 vendredi contre 6,4000 en clôture jeudi, mais leur niveau suggère toujours l'anticipation d'une dépréciation du yuan sur les 12 prochains mois, de l'ordre de 1,4%.

Ces contrats anticipent une dépréciation depuis fin septembre, certains investisseurs vendant la devise à découvert en réaction aux signes de ralentissement de l'économie chinoise.