Cadeaux de Noël: Sprint final pour les achats de dernière minute

ECONOMIE Fréquentation record en vue pour les magasins d'ici à samedi soir...

Mathieu Bruckmüller

— 

Cadeaux sous un sapin de Noël.
Cadeaux sous un sapin de Noël. — ANSOTTE/ISOPIX/SIPA

C’est la dernière ligne droite. Dans un peu plus de 24 heures, il sera trop tard pour acheter ses cadeaux de Noël. Avis aux agoraphobes, les magasins interrogés par 20 minutes s’attendent à une affluence record jusqu’à demain soir.

La pénurie guette pour certains produits

«Comme chaque année, de nombreux clients attendent le dernier moment pour faire leurs achats», note Stéphanie Bourguignat, directrice du Virgin Megastore d’Avignon (Vaucluse). Depuis le début de la semaine, elle enregistre une fréquentation cinq fois supérieure à la moyenne. Le pic sera sans aucun doute atteint aujourd’hui avec à la clé un chiffre d’affaires en hausse de 15 à 20% comparé à hier. Les ventes de coffrets cuisine s’envolent, tout comme les Smartbox ou encore les produits high-tech. La demande est telle que pour certains produits comme les iPad ou les iPhone, la pénurie menace. Crise ou pas, «on sent que les clients se font plaisir», analyse Stéphanie Bourguignat.

Même son de cloche dans le Nord-Pas de Calais. «Les parents n’ont pas lésiné sur les dépenses pour faire plaisir aux enfants», constate Lilian Gamé, directeur du Carrefour EuraLille. Le rayon jouet connaît toujours un franc succès. Certains produits sont soldés à -50% jusqu’à demain comme les Playmobil. «Le gros des clients ont fait leurs cadeaux mais d’autres sont à la recherche de bonnes affaires», souligne Lilian Gamé. Son magasin ne devrait pas désemplir d’ici à demain soir. Le 23 et le 24 décembre sont les deux journées les plus importantes pour les hypermarchés en France. Car en plus des cadeaux, c’est la cohue pour préparer le repas du réveillon.

250.000 personnes aux Galeries Lafayettes Paris Haussman

Aux Galeries Lafayettes Paris Haussman également, les clients se bousculent pour n’oublier personne au pied du sapin. Agnès Vigneron, la directrice du magasin, dont les portes fermeront à 22h00, attend pas moins de 250.000 personnes ce vendredi contre 100.000 en temps normal. A journée exceptionnelle, dispositif exceptionnel. Des grooms sillonnent les rayons pour porter vos achats. Tout comme ces employés qui font les courses de jouets à votre place. Il suffit de venir les chercher deux heures plus tard. Une journée de shopping la veille de Noël devient rapidement épuisante. Alors autant qu’«elle  se passe le plus agréablement possible», dit Agnès Vigneron.

Des équipes de caisses renforcées

De son côté, le Virgin Megastore d’Avignon a renforcé de 40% les équipes de caisses pour limiter les longues file d’attente. «Nous faisons en sorte que les clients perdent le moins de temps possible», abonde Dominique Fredj, le gérant de la librairie Le Failler à Rennes (Ille-et-Vilaine). Tout le monde est sur le pont. Avec plus de 1.300 transactions quotidiennes attendues ce vendredi et demain, contre une moyenne de 600 au début du mois, le défi à relever n’est pas mince. Ici aussi, ralentissement économique ou pas, «nous sentons une vraie volonté de fêter Noël», note Dominique Fredj. Malgré tout, il n’a jamais fait autant de paquets cadeaux pour des livres de poche. Les éditeurs ont d’ailleurs fait de gros efforts pour modérer leurs prix, ce qui explique quand même le succès des «beaux livres».

Mais tous les magasins ne sont pas logés à la même enseigne. «Ce Noël ne restera pas dans les annales», lâche un brin résigné Chris Meza, adjoint du magasin de jouets La Grande Récré à Givors (Rhône-Alpes). Son magasin à l’instar de ses voisins de la zone commerciale vit une fin d’année un peu trop tranquille. «Je suis dans le métier depuis neuf ans et c’est le mois de décembre le plus calme que j’ai connu». En cause, le ralentissement économique sur fond de perte probable du AAA qui crée chez les consommateurs un climat un brin anxiogène.

Et pour celles et ceux qui préfèrent acheter leurs cadeaux confortablement depuis chez eux via Internet et être livré à temps pour Noël, c’est toujours possible. Pixmania propose une livraison «super express» qui permet de passer commande jusqu’au 24 décembre à midi. Un service réservé seulement aux habitants de la région parisienne.