Déclaration préremplie : des couacs et des bugs

©2006 20 minutes

— 

Bercy a reconnu hier des « couacs ou des bugs » dans les déclarations de revenus préremplies. « Il s'agit d'une réforme de grande ampleur sur le plan technique puisqu'il s'agit pour l'administration fiscale de préremplir, par le biais des employeurs, pas moins de 94 millions d'informations », a expliqué le ministre du Budget, Jean-François Copé. Le directeur général des impôts, Bruno Parent, a reconnu « quelques cas d'erreurs flagrantes ». Mais « les déclarations grossièrement erronées » ne concernaient que « quelques milliers de salariés » sur plus de 30 millions de foyers fiscaux. C'est la première année que la déclaration de revenus est préremplie à l'échelon national.