Crédit agricole supprime 850 emplois en France

ECONOMIE 2.350 emplois au total seront supprimés par le groupe, qui anticipe une perte en 2011...

M.B. avec agences

— 

Jusqu'à 2.500 emplois pourraient être supprimés par le groupe Crédit Agricole au niveau mondial, essentiellement dans sa banque d'investissement Cacib qui réunit mercredi un comité d'entreprise, selon des informations publiées par la presse.
Jusqu'à 2.500 emplois pourraient être supprimés par le groupe Crédit Agricole au niveau mondial, essentiellement dans sa banque d'investissement Cacib qui réunit mercredi un comité d'entreprise, selon des informations publiées par la presse. — Loic Venance afp.com

La banque Crédit agricole a confirmé mercredi soir la suppression de 2.350 postes, dont 850 en France, au sein des activités de banque de financement et d'investissement ainsi que du pôle Crédit agricole consumer finance (CACF, essentiellement crédit à la consommation).

Victime comme ses consoeurs de la crise de la dette qui embrase l'Europe depuis cet été, la banque doit rationaliser ses activités.

En banque de financement et d'investissement, au sein de la filiale Crédit agricole corporate and investment banking (CA CIB), 1.750 postes sont concernés, dont 550 en France.

A cela s'ajoutent 600 postes supprimés pour CACF, dont 300 en France.

«La mobilité et l'employabilité seront favorisées, les départs volontaires seront privilégiés», assure la banque dans le communiqué, qui évoque la mise en place d'un «dispositif complet d'accompagnement favorisant la mobilité professionnelle et géographique».

3.500 recrutements en France en 2012

Le groupe précise qu'il prévoit de recruter, parallèlement à ces mesures, 3.500 personnes en France en 2012, «principalement en banque de proximité».

Après la clôture de la Bourse, le Crédit agricole a également lancé un avertissement sur ses résultats 2011 et prévenu qu'elle serait en perte pour l'exercice en cours en raison de lourdes dépréciations.

Le véhicule coté du groupe Crédit agricole, dirigé depuis début 2010 par Jean-Paul Chifflet, indique dans un communiqué qu'il passera 2,5 milliards d'euros de dépréciations dans ses comptes du quatrième trimestre.

Elles intègrent notamment une dépréciation de près d'un milliard d'euros sur les participations du groupe dans la banque espagnole Bankinter et la banque portugaise Banco Espirito Santo, ainsi qu'une dépréciation d'un milliard d'euros sur des écarts d'acquisition dans la banque de financement et d'investissement (BFI).

Le Crédit Agricole compte environ 160.000 collaborateurs dans le monde, dont près d'un tiers hors de France et le Cacib emploie 15.000 salariés dans le monde, dont 4.600 en France.