De la Poste à la Banque postale

— 

Une salariée de La Poste a assigné sa direction devant le conseil des prud'hommes d'Albi (Tarn) pour avoir accumulé 574 contrats à durée déterminée (CDD) en 19 ans, a-t-on appris mercredi auprès de la CGT du Tarn.     L'affaire sera plaidée le 8 mars prochain.
Une salariée de La Poste a assigné sa direction devant le conseil des prud'hommes d'Albi (Tarn) pour avoir accumulé 574 contrats à durée déterminée (CDD) en 19 ans, a-t-on appris mercredi auprès de la CGT du Tarn. L'affaire sera plaidée le 8 mars prochain. — Bertrand Guay AFP/Archives

Les grandes étapes des services financiers de La Poste, qui ont changé de statut et de nom en janvier 2006 pour devenir la Banque Postale.

- 1817: création du mandat postal, qui sécurise le transfert des petites sommes d'argent entre particuliers

- 1881: création de la Caisse nationale d'épargne, chargée de collecter l'épargne des particuliers

- 1918: création du compte chèque postal (CCP). 9.000 comptes postaux sont ouverts dans l'année, puis 45.000 en 1919

- 1959: distribution de produits d'assurance vie élaborés par la Caisse nationale de prévoyance (CNP)

- 1965: distribution du Plan d'épargne logement (PEL)

- 1966: le livret d'épargne devient le Livret A

- 1967: première Sicav (Société d'investissement à capital variable, l'un des organismes de placement collectif en valeurs mobilières), début de l'épargne boursière

- 1974: attribution du premier crédit immobilier avec PEL

- 1983: lancement du Codevi (compte pour le développement industriel) et adhésion au Groupement des Cartes bancaires

- 1984: création du poste de conseiller financier

- 1985: création de Postépargne, qui signifie que le livret A est dématérialisé

- 27 juin 1990: la loi de modernisation des PTT sépare La Poste et France Télécom et les transforme en exploitants autonomes de droit public

- 1998: distribution de produits d'assurance prévoyance de CNP Assurances

- 13 janvier 2004: signature du contrat de plan pour 2003-2007, qui prévoit notamment une extension de la gamme des services financiers au crédit immobilier sans épargne préalable mais pas au crédit à la consommation ni à l'assurance dommages comme le réclamait La Poste

- 12 mai 2005: adoption définitive par le Parlement de la loi sur la régulation des activités postales qui autorise La Poste à créer un "établissement de crédit agréé en tant que banque", au plus tard le 1er janvier 2006

- 9 septembre 2005: le Crédit Agricole, banque la plus exposée à la concurrence de la Banque Postale, dépose plainte auprès de la Commission européenne pour distorsion de concurrence résultant de multiples aides d'Etat

- 30 novembre: la création de la Banque Postale est agréée par son autorité de tutelle, le Comité des établissements de crédit et des entreprises d'investissement (CECEI). Quatre banques engagent une "action conjointe" auprès de la Commission européenne

- 21 décembre: la Commission européenne donne son feu vert à la création de la future banque, mais une "analyse séparée" sera réalisée sur plusieurs "questions connexes", dont la distribution du Livret A

- 2 janvier 2006 : lancement de la Banque Postale. Elle récupère les 28 millions de clients des services financiers de La Poste et distribue ses produits dans 14.000 guichets postaux (sur 17.000 points de vente)