Les millionnaires chinois ont leur salon

©2006 20 minutes

— 

SHANGHAI (CHINE)

De notre correspondante

Tapis rouge à Shanghai pour les nouveaux riches chinois. Ce week-end, les Buick à vitres fumées ont défilé à l'occasion de la foire des millionnaires. Celle-ci accueillait quarante grands noms de l'industrie du luxe, de Montblanc à Porsche, en passant par Jaguar ou le cognac Rémy Martin. « 80 % des exposants sont européens, souligne Yves Gijrath, le créateur du salon. Les participants chinois sont des promoteurs immobiliers. » Quelque 10 000 visiteurs sont venus comparer les avantages entre jet et hélico, admirer une parure de diamants ou prospecter les appartements de la banlieue riche de Shanghai. L'événement est loin d'être anecdotique. Inexistants il y a vingt ans, les millionnaires chinois seraient désormais plus de 300 000 (en dollars, hors patrimoine immobilier). L'empire du Milieu est devenu le troisième marché mondial du luxe, avec 12 % des ventes de produits de maroquinerie, vêtements de marque et autres parfums, contre 1 % il y a cinq ans. Dans dix ans, il pourrait devenir le premier, devant le Japon et les Etats-Unis.

Caroline Dijkhuis

Christian Dior et Yves Saint Laurent ont été les premières marques de luxe françaises à s'installer en Chine, dès 1987, en ouvrant des boutiques dans « les ma- gasins de l'amitié » de Pékin, Shanghai et Canton.