Les travailleurs de l'Est mieux accueillis

©2006 20 minutes

— 

Les quinze anciens membres de l'Union européenne restent divisés sur la libre circulation des travailleurs des dix nouveaux pays de l'Est, deux ans après l'élargissement. Dès aujourd'hui, l'Espagne, le Portugal, la Finlande et la Grèce vont rejoindre le Royaume-Uni, l'Irlande et la Suède, qui avaient ouvert leur marché du travail dès le 1er mai 2004. Si l'Allemagne et l'Autriche maintiennent une fermeture totale, d'autres pays ont opté pour un assouplissement. La France, le Luxembourg et la Belgique ont ainsi établi une liste des métiers accessibles aux Européens de l'Est.