EasyJet: les vols maintenus mais des retards possibles

© 2011 AFP

— 

Une grève illimitée des hôtesses et stewards d'Easyjet, déclenchée mercredi, a perturbé le trafic aux aéroports d'Orly, Roissy et Lyon avec des annulations de vols et des retards, a-t-on appris de sources concordantes.
Une grève illimitée des hôtesses et stewards d'Easyjet, déclenchée mercredi, a perturbé le trafic aux aéroports d'Orly, Roissy et Lyon avec des annulations de vols et des retards, a-t-on appris de sources concordantes. — Patrick Kovarik afp.com

Le syndicat Unac des hôtesses et stewards de la compagnie Easyjet a déposé un préavis de grève illimitée à compter de mercredi, la compagnie prévoyant d'assurer son programme à 100% avec de possibles retards, ont indiqué le syndicat et la direction.

L'Unac, deuxième syndicat derrière la CFTC, a appelé le personnel navigant commercial (PNC) à cesser le travail à partir de mardi à minuit pour obtenir des mesures d'évolution de carrière, une prime d'intéressement et une meilleure indemnisation en cas d'arrêt maladie.

«La compagnie prévoit d'assurer à 100% son programme de demain», a affirmé une porte-parole d'Easyjet.

Dans un communiqué, la compagnie prévient que «des retards sont toutefois possibles» et invite les passagers «à consulter les dernières informations sur son site internet www.easyJet.com».

«L'entreprise regrette que l'Unac ait choisi d'impliquer les clients de la compagnie alors que les négociations sont en cours avec la direction», ajoute Easyjet.

«La compagnie a traîné des pieds pour les négociations depuis notre grève de juillet puis est revenue vers nous avec des propositions indécentes», a affirmé à l'AFP, Eric Cunnac, délégué du syndicat Unac, qui revendique 40% des voix lors des dernières élections professionnelles.

Le SNPNC appelle également à la grève mais il n'est pas encore représentatif du fait de sa création récente au sein d'Easyjet.

La compagnie britannique a réalisé des profits historiques cette année, a affirmé l’Unac qui réclame, dans un communiqué, la part qui doit logiquement revenir aux personnels de cabine.

Ce conflit est le deuxième chez Easyjet en France: un préavis avait déjà été déposé mi-juillet mais les vols avaient pu être assurés quasi normalement grâce à du personnel de réserve et, selon le syndicat, des équipages venus de Grande-Bretagne.