La Bourse de Tokyo finit en baisse de 0,92%

Reuters

— 

La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 0,92% dans des échangess étroits ce mercredi, toujours sous le coup de la défiance des investisseurs provoquée par la crise de la dette de la zone euro, un sentiment susceptible de plomber les échanges tant qu'un début de solution n'aura pas été trouvé. L'indice Nikkei a perdu 78,77 points à 8.463,16 et le Topix, plus large, a cédé 6,80 points (-0,93%) à 724,11.

La place financière japonaise n'a donc pas profité des légers gains enregistrés la veille par Wall Street à la faveur d'indicateurs macro-économiques américains jugés positifs et de la bonne tenue des valeurs technologiques. L'envolée des rendements, avec notamment celui des obligations italiennes repassé au-dessus de 7%, sur les marchés de dette européens montrent clairement que la crise est loin d'être terminée.

«Les mauvaises nouvelles en Europe s'accumulent et cela rend les intervenants sur les marchés nerveux», a estimé Toshiyuki Kanayama, analyste chez Monex. L'action Olympus a encore repris 15,63% à 740 yens, toujours portée par les espoirs que l'opérateur de la Bourse de Tokyo ne retirera pas de la cote les titres de la société en plein scandale comptable depuis plus d'un mois. Elpida a vu son action grimper de 8,79% à 359 yens à la suite d'une information disant que le groupe allait réduire sa production de mémoires DRAM pour soutenir les prix.