Économie

Dette grecque:9 banques sur 10 devraient accepter la décote

Au moins neuf banques sur 10 devraient accepter un décote de 50% sur leurs titres de dette grecque, a déclaré le directeur général de l'Institut de finance international (Ifi) à la presse allemande.

Les autorités européennes ont en effet accepté de recapitaliser le système bancaire de l'Union européenne à hauteur de 106 milliards d'euros et ont obtenu en échange des banquiers qu'ils divisent par deux la valeur des titres de dette publique grecque détenus dans leurs comptes pour tenter d'enrayer la crise de la dette en zone euro. (voir )

«Je suis très optimiste sur le fait que plus de 90% des banques participeront», a déclaré Charles Dallara au Welt am Sonntag.

L'Ifi a représenté les banques lors des négociations sur une nouvelle aide à la Grèce.

Il a ajouté que les sacrifices que pourraient accepter d'autres détenteurs de titres de dette grecque comme les assureurs et les fonds n'étaient pas encore déterminés.

Le secteur privé détient 206 milliards d'euros de titres de dette grecque. Fin 2010, le secteur de l'assurance en détenait 24 milliards d'euros.