Conflit social à Qantas: plus de 70.000 passagers bloqués

© 2011 AFP

— 

Plus de 70.000 clients de la compagnie australienne Qantas étaient bloqués dans les aéroports dimanche en Australie, en Europe ou aux Etats-Unis, après la décision de la compagnie de clouer au sol tous ses avions en raison du conflit social qui affecte son activité depuis des semaines.
Plus de 70.000 clients de la compagnie australienne Qantas étaient bloqués dans les aéroports dimanche en Australie, en Europe ou aux Etats-Unis, après la décision de la compagnie de clouer au sol tous ses avions en raison du conflit social qui affecte son activité depuis des semaines. — Simin Wang afp.com

Plus de 70.000 clients de la compagnie australienne Qantas étaient bloqués dans les aéroports dimanche en Australie, en Europe ou aux Etats-Unis, après la décision de la compagnie de clouer au sol tous ses avions en raison du conflit social qui affecte son activité depuis des semaines.

Tous les vols de la compagnie ont été annulés à partir de samedi 06h00 GMT. Les employés engagés dans le mouvement social se verront interdire l'accès à l'entreprise à partir de lundi matin, ce qui oblige Qantas à «maintenir tous ses avions au sol» jusqu'à résolution du conflit, a indiqué la compagnie.

Une instance d'arbitrage a été convoquée dimanche à l'initiative du gouvernement australien pour «mettre fin au mouvement social et aboutir à un règlement du litige», a indiqué le Premier ministre Julia Gillard.

Cette instance pourrait suspendre la grève pendant trois mois pour permettre la tenue de nouvelles négociations ou ordonner un règlement définitif du conflit.

Mme Gillard a fait part de sa préférence pour un règlement définitif qui permettrait à Qantas de fonctionner «avec certitude».

Ses techniciens, son personnel au sol et ses pilotes réclament des augmentations de salaires et contestent le plan de redéploiement de Qantas, qui veut concentrer ses activités internationales sur la région Asie-Pacifique.

Un ralentissement volontaire des rythmes de travail et le refus des techniciens de maintenance d'effectuer des heures supplémentaires ont causé ces dernières semaines une accumulation de retards que la compagnie ne peut plus rattraper, avait indiqué la direction vendredi.

Qantas estime que ses mouvements de grève de ces dernières semaines lui ont coûté 68 millions de dollars australiens (51,2 millions d'euros).

Sa concurrente, Virgin Australia, a annoncé dimanche avoir augmenté sa capacité de 40.000 places sur les deux prochaines semaines «pour aider les passagers bloqués».