Accord sur la crise de la zone euro en direct: La Bourse de Paris clôture sur une hausse de 6,28%!

M.B.

— 

La Bourse de Paris a terminé en nette baisse mardi et a perdu 1,43%, après deux jours de hausse d'affilée, dans un accès de prudence à la veille d'un sommet décisif pour l'avenir de la zone euro.
La Bourse de Paris a terminé en nette baisse mardi et a perdu 1,43%, après deux jours de hausse d'affilée, dans un accès de prudence à la veille d'un sommet décisif pour l'avenir de la zone euro. — Patrick Kovarik afp.com
18h00: Ce live est désormais terminé. Merci pour votre participation. Voici le résumé de cette journée euphorique à la Bourse de Paris.
17h40: Quel rebond. La Bourse de Paris clôture sur une hausse de 6,28% à 3.368,62 points! Plus forte hausse du CAC, Société générale (+22,54%), suivi par Crédit agricole (+21,96%).
16h35: L'accord conclu au petit matin à Bruxelles sucite en France des réactions bien défférentes selon la majorité ou l'opposition. Florilège de déclarations.
16h16: Si vous êtes traders ou travaillez sur les marchés, préparez votre C.V. Le FESF (Fonds de secours) recrute.
16h00: Le sauvetage de la zone euro a rassuré les marchés. Le CAC prend toujours 5,53% à 90 minutes de la clôture. Mais pourtant certains analystes redoutent qu'une nouvelle crise explose dans les prochains mois en Europe. Découvrez leurs explications par ici.
15h53:  L'euro grimpe par rapport au dollar. Un euro s'échange aujourd'hui contre 1,41 dollar.
15h25: Quelles sont les décisions majeures prises ce matin par les chefs d'Etat de la zone euro? Voici notre décryptage.
15h05: L'évolution du fonds européen de stabilité financière a été le point le plus compliqué à négocier pour les chefs d'Etat de la zone euro. C'est lui qui vient en aide aux pays en difficultés. Pour découvrir son fonctionnement de l'intérieur, voici un article du Monde très instructif.
13h55: La Bourse Paris est euphorique. Le CAC 40 s'envole de 5,51% à 3.444,12 points. Les valeurs bancaires sont toujours à la fête. Société générale décolle de 19,34%, BNP Paribas de 19,07% et Crédit Agricole de 22,39%.
12h25: Nicolas Dupont-Aignan n'y va pas avec le dos de la cuillère. Pour lui, l'accord des chefs d'Etat de la zone euro est un un bras d'honneur aux citoyens européens. La suite de ces déclarations, par ici.
12h15: Les pays émergents et notamment la Chine vont-ils participer au sauvetage de la zone euro? C'est l'une des zones d'ombres de l'accord signé ce matin à Bruxelles. Nicolas Sarkozy doit s'entretenir aujourd'hui avec son homogue chinois à ce sujet. L'empire du Milieu pourrait participer au fameux FESF, ce fonds de stabilité qui vient en aide aux pays européens en difficulté. Aujourd'hui fort de 440 milliards d'euros, sa force de frappe va être démultipliée pour passer à 1.000 milliards d'euros.
11h45: A l'instar de la Bourse de Paris, l'ensemble des places européennes sont largement dans le vert. Voici l'état des marchés:

-Paris:+3,89
-Francfort:+3,87%
-Londres:+2,11%
-Madrid:+3%
-Milan:+3,96%
-Athènes:+4,97%
11h40: Optimistes, les stratégistes du Crédit Mutel-CIC estiment que les dirigeants européens «ont réussi à offrir des solutions structurantes sur tous les points clés pour protéger la zone euro et permettre une sortie par le haut de la crise de la dette».
11h30: Qui a dit que l'accord de la zone euro avait «un caractère historique»? Retrouvez ici toutes les principales réactions à travers le monde.
11h00: Les banques françaises vont se recapitaliser toutes seules  comme des grandes sans faire appel à des fonds publics. Elles doivent renforcer leurs fonds propres à hauteur de 8,8 milliards d'euros dans le cadre du plan de recapitalisation des établissements européens.
10h30: Si les observateurs saluent le plan de sauvetage de la zone euro, ils attendent de voir son application avant de crier victoire. «Après le discrédit, de belles promesses. Si on en juge par la longueur du communiqué, la diversité des champs couverts, la masse des bonnes intentions affichées et l’auto-satisfaction de dirigeants européens épuisés par une nouvelle nuit blanche, le sommet européen a été un grand succès. On jugera sur pièce, car il reste à finaliser les détails et à mettre en oeuvre les annonces», indique Bruno Cavalier, économiste chez Oddo Securities
10h10: La Bourse d'Athènes bondit après l'accord pour sauver la zone euro et la réduction de la dette ghrecque de 50%. A l'ouverture, elle est en hausse de 4,58%.
9h15: Les valeurs bancaires s'envolent après l'accord de Bruxelles. Plus forte hausse du CAC 40, Société générale grimpe de 10,1%, Crédit Agricole de 9,75% et BNP paribas de 8,67%.
9h05: Un électrochoc. Les marchés financiers sont euphoriques. A l'ouverture, la Bourse de Paris s'envole de 3,97%!
8h40: Bienvue à toutes et à tous. Nous ouvrons ce live avec la réaction des investisseurs au sauvetage de la zone euro. Plusieurs élements laissent à penser que les marchés européens vont ouvrir en hausse. La Bourse de Tokyo a grimpé de 2,04%. Ensuite, les futures indiquent que la Bourse de Paris devrait ouvrir en hausse de 3,03%

Au forceps, les dirigeants de la zone euro ont arraché jeudi, au petit matin, un accord pour sauver la zone euro. Réduction de 50% de la dette grecque, recapitalisation des banques européennes à hauteur de 106 milliards d’euros et démultiplication des capacités du Fonds européen de stabilité financière (FESF) jusqu'à un volume de 1.000 milliards d'euros, contre 440 milliards jusque-là, pour voler si besoin au secours de pays comme l'Italie ou l'Espagne. Toute la journée, suivez sur 20minutes.fr les réactions à ces décisions au caractère «historique», selon les mots de Nicolas Sarkozy. Mais aussi nos analyses: comment vont réagir les marchés financiers? La Grèce est-elle vraiment sauvée? Quelles conséquences pour les banques françaises? Nous tenterons de répondre à ces questions tout au long de la journée.