Dexia: La nouvelle entité aura suffisamment de capitaux, assure le gouverneur de la banque centrale belge

Reuters

— 

L'entité issue du démantèlement de Dexia aura suffisamment de capitaux si la banque franco-belge réalise les désinvestissements prévus, a déclaré mercredi le gouverneur de la banque centrale belge Luc Coene.

"La banque résiduelle aura suffisamment de capitaux selon nos calculs, tant que les autres pièces du puzzle sont vendues", a dit le patron de la Banque nationale de Belgique devant une commission parlementaire.

Jeudi dernier, Dexia a donné le coup d'envoi de la phase finale de son démantèlement en validant la vente des filiales dont la banque doit se défaire dans le cadre de son plan de sauvetage. (voir )

L'établissement envisage de céder sa participation de 50% dans RBC Dexia (services aux investisseurs institutionnels), ainsi que sa filiale de gestion d'actifs Dexia Asset Management et sa filiale turque DenizBank .

Luc Coene a souligné que les garanties apportées par l'Etat belge à Dexia s'appliquaient à son financement et ne couvraient pas les actifs de la banque. Il a ajouté que le problème avec les actifs de Dexia, qui incluent des obligations de pays périphériques européens, n'était pas lié principalement à leur qualité mais à leur durée.