Un ex dirigeant de McKinsey Gupta formellement accusé de délits d'initié

© 2011 AFP

— 

Le procureur fédéral de New York a rendu public mercredi six chefs d'accusation contre Rajat Gupta, ancien directeur général du cabinet McKinsey et ex-administrateur de la banque d'affaires Goldman Sachs, en liaison avec l'affaire du fonds Galleon.
Le procureur fédéral de New York a rendu public mercredi six chefs d'accusation contre Rajat Gupta, ancien directeur général du cabinet McKinsey et ex-administrateur de la banque d'affaires Goldman Sachs, en liaison avec l'affaire du fonds Galleon. — Eric Piermont afp.com

Le procureur fédéral de New York a rendu public mercredi six chefs d'accusation contre Rajat Gupta, ancien directeur général du cabinet McKinsey et ex-administrateur de la banque d'affaires Goldman Sachs, en liaison avec l'affaire du fonds Galleon.

Rajat Gupta, un grand nom des affaires aux Etats-Unis, risque plus de 100 ans de prison et une amende de 25 millions de dollars, selon la même source.

Il s'est rendu aux autorités mercredi matin et doit comparaître plus tard dans la journée devant un tribunal fédéral.

M. Gupta, 62 ans, est accusé de "complot pour commettre une fraude boursière". Les cinq autres chefs d'accusation concernent des "fraudes boursières", a précisé le procureur dans un communiqué.

Anticipant ce développement, l'avocat de M. Gupta, Gary Naftalis, avait dès mardi soir affirmé l'innocence de son client, d'origine indienne, ami de longue date du milliardaire d'origine sri-lankaise Raj Rajaratnam, le patron fondateur du fonds d'investissement Galleon récemment condamné à une lourde peine de prison.

"Toute allégation selon laquelle Rajat Gupta a eu une conduite illégale est absolument sans fondement". "Les faits démontrent que M. Gupta est un homme innocent qui a toujours agi avec honnêteté et intégrité", a souligné M. Naftalis dans un courriel.