La SNCF brade ses services aux voyageurs

TRANSPORT Le transporteur veut séduire ses clients alors que l'ouverture à la concurrence se dessine...

M.B.

— 

Logo de la SNCF.
Logo de la SNCF. — CHAUVEAU NICOLAS/SIPA

La SNCF en mode séduction. Après l’édition limitée de la carte 12-25 ans, étendue au 26-30 ans jusqu’à la fin de l’année, elle met en solde trois de ses services du 2 au 16 novembre, utilisables dans un délai de trois mois à partir de la date d’achat.

Pour un euro au lieu de 30 euros en temps normal, les parents pourront confier, durant les week-ends, leurs enfants (de 4 à 14 ans) à un accompagnateur pendant toute la durée du voyage. Ce service baptisé «Junior & Cie» a connu un franc succès durant la période estivale. 62.000 enfants en ont bénéficié, soit 15% de plus qu’en 2010.

«TGV Family»

Pour voyager tranquilles, les parents auront également la possibilité, à l’occasion des vacances scolaires, pour un euro contre cinq euros normalement, de laisser leurs enfants à un animateur. Dessins, concours, spectacles... Pas de quoi s’ennuyer. Les parents pourront même se joindre à eux. «TGV Family» a conquis 20.000 familles l’été dernier.

Dernière aubaine: la livraison du deuxième bagage depuis son domicile jusqu’à son lieu de destination, en 24 heures minimum, moyennant un euro contre 15 euros en temps normal. Cet été, la SNCF a ainsi transporté 70.000 bagages.

La concurrence en ligne de mire

C’est la troisième fois depuis l’an dernier que la SNCF brade ses trois services pour une durée limitée. Elle va continuer à le faire au rythme de deux fois par an. «Un de nos atouts et d’avoir des services et de les développer», souligne un porte-parole. Avec en ligne de mire l’arrivée prochaine de la concurrence, limitée pour l’instant à la ligne Paris-Venise à compter du 11 décembre avec les trains de voyageurs Thello.

Mais tout laisse à penser qu’elle va s’intensifier dans les années à venir. Une perspective qui n’inquiète pas la SNCF. «On s’est préparés», conclut un porte-parole.