Les indignés «occupent» aussi les sites de l'Internet mondial

Thibaut Schepman

— 

Après avoir occupé Wall Street, Barcelone, Hong-Kong et même Cherbourg, les Indignés s’en prennent à l’internet mondial. En soutien à ce mouvement, un développeur a créé des manifestants virtuels pouvant « occuper » les sites internet. Dans ce cortège de pixels, composés de gifs animés, une banane appelle l’Amérique à se réveiller tout en se déhanchant tandis qu’un Mel Gibson grimé façon Braveheart  tient une pancarte indiquant «Freedom» (Liberté).

Cette bande de manifestants peut «occuper» l’ensemble des sites internet, si vous le souhaitez. Il suffit pour cela d’indiquer le site souhaité par ici . Un petit exemple avec le site de la banque Goldman Sachs, l’un des premiers à avoir été occupé.  Vous pourrez continuez à surfer sur votre site, mais sans jamais perdre de vue ces manifestants. Rassurez-vous, les autres internautes pourront eux continuer à surfer sans encombre.

Les développeurs appellent les internautes à faire des captures d’écrans des sites «occupés» ainsi et à leur envoyer. Une manière de faire parler du mouvement des indignés, un mois après l’arrivée des premiers occupants à Wall Street.