Groupon entend lever jusqu'à 621 millions de dollars en Bourse

© 2011 AFP

— 

Groupon, le site internet spécialisé dans la promotions chez des commerçants locaux, a annoncé vendredi qu'il entendait mettre de 30 à 34,5 millions d'actions en vente pour des recettes maximales de 621 millions de dollars.

Le prix envisagé pour les actions se situe entre 16 et 18 dollars, ce qui représente une valorisation moyenne de quelque 10,7 milliards de dollars, selon un document boursier publié vendredi.

Le mois dernier encore, le New York Times estimait que Groupon pourrait être valorisé entre 25 et 30 milliards de dollars.

Cependant depuis le dépôt du dossier d'entrée en Bourse début juin, les marchés boursiers ont chuté, et le groupe a été victime de critiques répétées sur sa gestion et ses méthodes comptables.

"Si vous envisagez d'investir, j'espère que c'est parce que, comme moi, vous croyez que Groupon est mieux placé que n'importe quelle autre entreprise dans l'histoire pour re-façonner le commerce local", écrit le fondateur et patron de Groupon Andrew Mason dans une lettre aux investisseurs.

"Comme toute nouvelle entreprise dans un nouveau secteur, le succès n'est pas garanti pour nos investisseurs: nous n'avons pas encore atteint la rentabilité régulière, et nous ne manquons pas de concurrents", ajoute-t-il.

"Notre chemin passera par des moments de brillance et d'autres de pure stupidité. En sachant que cela sera par moment cahoteux, nous vous remercions d'envisager de nous rejoindre", conclut M. Mason.

Le site internet lancé en novembre 2008 à Chicago par cet ex-étudiant en musique venu sur le tard à l'informatique, est en phase de croissance exponentielle. Il emploie environ 10.400 employés et son chiffre d'affaires a atteint 1,1 milliard de dollars sur les neuf premiers mois de l'année, contre 140,7 millions de dollars il y a un an.

Dans le même temps la perte nette a été creusée de 77,7 à 308,1 millions de dollars.

Ce document boursier, version actualisée d'un dossier déposé pour la première fois début juin, ne fournit pas de date pour l'opération, qui devrait désormais intervenir dans les semaines qui viennent.

Le groupe a précisé qu'il n'entendait pas utiliser le produit de cette offre pour ses besoins d'exploitation ou de marketing.