L'Europe ne fait pas assez d'efforts contre la crise, selon Barack Obama

Reuters

— 

Les pays européens n'ont pas fait suffisamment d'efforts pour remédier aux faiblesses de leur secteur financier, a déclaré mercredi Barack Obama.

La reprise économique américaine a été pénalisée par divers facteurs mondiaux, dont les soulèvements du «Printemps arabe», qui ont provoqué une envolée des prix de l'énergie, et la santé financière des pays européens, a estimé le président américain.

«Nous n'avons pas vu les Européens affronter les problèmes de leur système financier et de leur système bancaire aussi efficacement qu'il le faudrait», a-t-il dit lors d'une séance de questions-réponses avec les journalistes de la presse hispanophone américaine.