Consommation: La France généralise les nouveaux compteurs électriques

CONSOMMATION Ces compteurs seront «gratuits pour le consommateur», affirme le ministre de l'Energie...

Reuters

— 

Le compteur d'électricité "intelligent", qui doit être installé en France à partir de 2012, ne permet pas sous sa forme actuelle de réaliser des économies d'énergie au bénéfice du consommateur, et les modifications à apporter risquent encore d'alourdir sa facture déjà élevée.
Le compteur d'électricité "intelligent", qui doit être installé en France à partir de 2012, ne permet pas sous sa forme actuelle de réaliser des économies d'énergie au bénéfice du consommateur, et les modifications à apporter risquent encore d'alourdir sa facture déjà élevée. — Alain Jocard AFP/Archives

La France va généraliser le déploiement d'un nouveau type de compteur électrique «communicant» appelé Linky, a annoncé ce mercredi le ministre de l'Industrie et de l'Energie Eric Besson.

Ce déploiement de 35 millions de compteurs d'ici à 2020, qui représentent un investissement de l'ordre de 4,3 milliards d'euros, sera «gratuit pour le consommateur», a-t-il précisé lors d'une conférence de presse.

La décision de lancer Linky sur l'ensemble du territoire fait suite à une expérimentation menée pendant un an sur 300.000 compteurs par ERDF, la filiale de distribution d'électricité d'EDF , dans les régions de Tours (Indre-et-Loire) et de Lyon.

Relevés à distance

«Les surcoûts liés au déploiement seront compensés par les gains de productivité qu'ils permettront. Dans ce contexte, le gouvernement a demandé à ERDF de financer intégralement ces surcoûts», a indiqué Eric Besson.

La mise en place de compteurs communicants résulte de l'application d'une directive européenne prévoyant qu'au moins 80% des usagers seront équipés de tels dispositifs à l'horizon 2020.

Le compteur Linky doit notamment permettre des relevés à distance en temps réel et donner aux clients accès à leurs données pour leur permettre de mieux maîtriser leur consommation.