Le budget 2012 doit ramener le déficit public à 4,5%

Reuters

— 

Le projet de budget de la France pour 2012 présenté mercredi prévoit de ramener le déficit public à 4,5% du PIB fin 2012 (après 5,7% fin 2011), avant d'atteindre la limite européenne de -3% en 2013, année lors de laquelle le ratio de dette publique commencerait à baisser.

Le texte confirme les prévisions gouvernementales de croissance économique à 1,75% en 2011 et 2012 - qui sont supérieures à celles de nombreux économistes - puis 2,0% en 2013, 2014 et 2015.

Le déficit budgétaire serait réduit à 80,8 milliards d'euros fin 2012 si le Parlement suit la demande gouvernementale de trouver un milliard d'euros supplémentaire lors des débats budgétaires. Ce déficit est estimé pour 2011 à 95,5 milliards d'euros.

Le déficit public, qui comprend aussi les comptes sociaux et les comptes des collectivités locales, serait réduit à 2,0% fin 2014 et 1,0% fin 2015.

La dette publique atteindrait 87,4% du PIB fin 2012, 87,3% en 2013, 86,2% en 2014 et 84,1% en 2015, après 85,5% fin 2011.

Le texte table sur une inflation à 1,7% en 2012 et retient pour hypothèses un baril de pétrole Brent à 110 dollars et une parité euro/dollar de 1,43 en 2012.