GDF Suez cède à Eni pour 590 M EUR ses parts dans des champs en mer du Nord

© 2011 AFP

— 

Le groupe d'énergie français GDF Suez a signé un accord avec l'italien Eni pour lui céder sa participation de 10,4% dans les trois champs gaziers d'Elgin-Franklin en mer du Nord britannique pour 590 millions d'euros, a-t-il annoncé mercredi.

L'opération, qui s'inscrit dans le cadre de son programme de cession et d'"optimisation" de 10 milliards d'euros lancé l'an passé, "devrait être finalisée d'ici la fin de l'année 2011", écrit GDF Suez dans un communiqué.

La production de ces champs profonds offshore a représenté 5,5 millions de barils équivalent pétrole (Mbep) pour GDF Suez en 2010, précise le groupe français.

ENI, déjà actionnaire des trois champs gaziers, portera ainsi sa participation dans ces trois gisements de 21,8% à 32,2%. Total possède lui 35,8% d'Elgin-Franklin, le reste étant partagé entre BG International, Ruhrgas, Esso, Texaco, Dyas et Orange-Nassau.

GDF Suez avait déjà indiqué lors de la présentation de ses résultats du premier semestre en août qu'il comptait vendre sa participation minoritaire pour 600 millions d'euros dans le cadre d'un plan de réduction de sa dette.

Une source proche du dossier avait indiqué à l'AFP début septembre qu'Eni avait été retenu.