La taxe sur les transactions financières lèverait 55 milliards d’euros par an

Reuters

— 

Le projet de taxe sur les transactions financières pourrait permettre de lever 55 milliards d'euros par an, a déclaré mercredi le président de la Commission européenne José Manuel Barroso.

Le secteur financier doit apporter sa contribution, a-t-il fait valoir lors de son discours annuel sur l'Etat de l'Union adressé au Parlement européen.

«Au cours des trois dernières années, les Etats membres ont apporté une aide et fourni des garanties de 4.600 milliards d'euros au secteur financier; il est temps pour le secteur financier d'assurer en retour une contribution à la société», a-t-il dit.

«La Commission a adopté aujourd'hui une proposition pour la taxe sur les transactions financières et je vous présente aujourd'hui un très importante texte législatif», a-t-il ajouté.

José Manuel Barroso a également évoqué la question de l'évasion fiscale. «J'appelle les Etats membre à donner en définitive à la Commission le mandat que nous avons demandé pour négocier des accords fiscaux avec des pays tiers pour l'ensemble de l'Union européenne».